Oeuvres

LE PRIX DE ROME (1935)

« Arrivé au lieu de son supplice, Jésus est dépouillé de ses vêtements »

Plâtre (h. : 1,65 m; L. : 1,15 ml. École nationale des Beaux-Arts, Paris.)

(Claude Bouscau a obtenu le Premier Grand Prix dès sa première tentative).

Envois de ROME (1935-1939)

– Héraclès

– Léda et le cygne

– Baigneuse ou « Maria»

– Personnages typiques (rencontrés par le sculpteur au cours de ses séjours en Italie, en Grèce et en       Tunisie).

– Divers bustes en marbre et bronze

Etc…

COMMANDES D’ETAT  (décoration de bâtiments publics ou scolaires)

– L’Annonciation (1941) Église Saint-Dominique, Paris 14ème.

– Apollon (1943) Paris, Hôpital Necker-Enfants mala­des,

– la Ville de Beauvais luttant… (1959)  Hôtel de Ville,  Beauvais (Oise)

– La Lune et le Soleil (1961) Toulouse, Institut d’Études Politiques, Architecte: Trilhe.

-L’épopée de Jeanne-d’Arc (1964) Clermont-Ferrand, Lycée Jeanne d’Arc, Architecte: G. Noèl père.

-Les écoliers (vers 1947-1948) Arcachon, école maternelle Victor Duruy.

– Maternité (1955) Bordeaux , Caisse d’Allocations Familiales de la Gironde, Architectes L. et M. Garros,

– Jeux d’enfants (1955) Vic-sur-Cère, Groupe scolaire.  Architectes: Croizet et Delrieu.

– La Forêt – Le Naturaliste… (1954) Arcachon, Lycée de Grand Air, Archi­tectes : Domenc- Larcher – Hourtic Le sculpteur a en outre réalisé, pour le même établissement, deux autres bas-reliefs et deux «pastilles» en terre cuite.)

– Le Chant – La Danse (1956) Aurillac, Centre d’Apprentissage féminin. Architecte: P. Terrisse

– Les bienfaits d’Esculape, dieu de la santé (1977) Chaudes-Aigues (Cantal) Collège d’Enseignement Général)  Architecte: Ch. Terrisse.

– La bourrée auvergnate (1972) Pierrefort (Cantal). Collège d’Enseignement Général Architecte: Ch. Terrisse.

– Le gardien de but (1963) Bolbec (Seine-­Maritime) Collège d’Enseignement Technique)  Architecte: Brun.

– Le gardien de but (1966) Aurillac, Collège Technique et Centre d’Apprentissage masculin Architecte : Ch. Terrisse.

– La jeunesse (1957) Aurillac, École Normale,  Architecte: P. Terrisse.

– Vulcain, le Forgeron (1960) Eu (Seine-Maritime) Centre d’Apprentissage masculin, Archi­tecte : Brun.

– Scènes de la vie du Christ et du Chemin de Croix (1942-1948) Église du Sacré-Coeur d’Aurillac (Cantal).    Archi­tecte : Croizet.

Etc…

COMMANDES MUNICIPALES

– Maître Lachaud (1950; mise en place: 1954) Treignac (Corrèze).

– Le héros mourant plantant son épée en terre (1956) Carré militaire du cimetière d’Arcachon.

– Monument élevé à la mémoire des Creusois morts en déportation (1956) Aubusson (Creuse).

– Femme jouant avec un dauphin (1952) Arcachon, entrée de l’ascen­seur du Casino Mauresque.

– Monument aux Marins Péris en Mer (1968) Entrée du port d’Arcachon.

– Perle de la côte d’Argent (œuvre posthume) Place Claude BOUSCAU , Arcachon.

Etc…

COMMANDES PARTICULIERES

– Statue de la Vierge (1938) Jardin des Soeurs de Saint-Vincent de Paul à Arcachon.

– Chopin (1949) Centenaire de la mort du compositeur. Collection Chaumet, Paris, Place Vendôme.

– Le guérisseur Robert Martin (1962) Les Abatilles, Arcachon.

– Claire, Sylvie, etc…    fondeur: Godard

+ nombreux bustes en marbre et en bronze

MEDAILLES

Nombreuses médailles, jetons, petites sculptures  éditées par la Monnaie de Paris.

ATELIER Claude BOUSCAU

– Le jour et la nuit (1966) Mobile  + plusieurs animaux (Fables de la Fontaine)en cuivre

– Danseuses –  Terre cuite

– Sirène et Triton (vers 1950) – Terre cuite

– Taureau    fondeur : Godard

–  les Galets : petits bronzes agréables à caresser et à prendre en main, comme des galets polis par la mer.

– L’Éloquence

– Maternité (vers 1980)

+ maquettes, dessins, peintures, illustrations de l’œuvre de RONSARD

Etc

Suivant Article

Précedent Article

© 2017 Site officiel du sculpteur Claude Bouscau

Thème par Anders Norén